Epure de galet

Le format panoramique aspire à quelque chose de très élancé, épuré . En  même temps on attend de la fragilité par l’étroitesse de la toile .j’ai donc bien espacé les différents éléments, pour qu’ils « respirent ».Le papier est travaillé par superposition, de la peinture blanche illumine certains points et met en valeur la géométrie des lignes. Le bois flotté où s’encastre le petit galet anthracite a une forme  unique, et  appelait tout naturellement cette ligne fine verticale (de la même teinte que le galet). Cette toile est en fait un équilibre entre l’ordre /le désordre ; le net / le flou ;la ligne/la courbe

 

Format 20 x 100

 

Retour à l'accueil